Le Château

Lieu: Prilly VD

Client: Commune de Prilly

Date: 2008

PARTI ARCHITECTURAL : Construire l’espace entre la rue et le Château de manière à préserver le parc, rendre visible l’institution aux citoyens, proposer l’extension du Château autour d’une cour. Cette implantation définit trois espaces à caractères différents : La rue, en formant un front, une place formée par le Castelmont et l’extension.
SITUATION FUTURE : Le parc existant peut se développer dans un concept paysager et former ainsi une grande plateforme végétale. Il n’y aurait que le parking à déplacer selon les nouvelles voiries. L'impact du nouveau château sur le parc est réduit au minimum.
LE CHATEAU, MONUMENT HISTORIQUE : Restituer la volumétrie du Château en conservant la Tour et la Maison Bernoise : A l’intérieur, conservation de la cage d’escalier existante, conservation des planchers de la Tour et de la Maison Bernoise.
ORGANISATION : Le programme s’organise dans le Château et l’extension. Le principe consiste à disposer un service par étage dans le Château et un à deux services dans l’extension. Le hall d’entrée fait le joint entre l’ancien et le nouveau. Les services les plus sollicités par la population sont en relation directe avec la rue. L’ascenseur accessible des deux côtés, distribue tous les niveaux du projet. La cage d’escalier de la Maison Bernoise est maintenue. Une nouvelle cage, dessinée aux normes en vigueur, favorise la synergie entre les différents services.
MATERIALISATION : L’idée proposée pour l’extension est un volume unitaire composé de verre et d'aluminium. Cette matérialisation joue par contraste avec la masse blanche du Château. Les façades se composent de grands panneaux de verre et de parties pleines métalliques (parties ouvrantes). Les cadres et les parties opaques sont en aluminium éloxé. Leur couleur se situe entre l’or et le bronze de manière à proposer une ambiance chaude à l’intérieur des bureaux. Les dalles en béton armé ne sont pas exprimées en façade de façon à valoriser la volumétrie de l’ensemble. Des rideaux intérieurs, dans les mêmes tons que les façades, offrent une protection solaire et de l’intimité dans les locaux administratifs. L’administration communale se veut contemporaine et sa matérialisation y contribue. De cette façon, le projet propose à la fois des espaces lumineux et transparents dans l’extension et des espaces historiques dans les murs anciens du Château. Elle répond aussi à un contexte urbain hétéroclite par une matérialisation simple.

01
02
03
04
05
06